Création d’un centre d’interprétation sur la Première Guerre Mondiale dans la cour des Thuillier à VIGNACOURT

Création d’un centre d’interprétation sur la Première Guerre Mondiale dans la cour des Thuillier à VIGNACOURT

Création d’un centre d’interprétation sur la Première Guerre Mondiale dans la cour des Thuillier :

  • Salle d’exposition ;
  • Boutique ;
  • Bureau ;
  • Accueil ;
  • Atelier ;
  • Locaux techniques ;
  • Sanitaires.

Pendant la Grande Guerre, le village de Vignacourt en Picardie, situé à l’arrière front et disposant d’une gare ferroviaire, fut utilisé par l’armée française et ses alliés comme zone d’évacuation des blessés et lieu de repos pour les soldats de retour du front ou lieu de transition pour les soldats en partance pour les champs de bataille, et également comme site d’entraînement des troupes et quartier général d’escadrons de la Royal Air Force britannique, créée en 1918. Le village constitua ainsi un espace de rencontre inédit entre des soldats venus du monde entier et la population locale. Un couple habitant le village, Louis et Antoinette Thuillier, tous deux passionnés de photographie et détenteur d’un appareil, entreprit alors de photographier les soldats de passage et les civils, amassant ainsi 4000 plaques photographiques entre 1915 et 1920, témoignage rare de la vie à proximité des champs de bataille.

Conscientes du caractère exceptionnel et de la valeur historique du fond, les autorités françaises et australiennes souhaitent désormais le valoriser sur le lieu même de la prise des photographies, à Vignacourt, les photographies constituant un pan important de la mémoire et de l’identité de la commune. La commune de Vignacourt acquiert l’ancienne maison du couple Thuillier en vue d’y créer un centre d’interprétation.

Le projet portait donc sur la valorisation d’une partie de la ferme des Thuillier. Il s’agissait d’utiliser l’ancien garage et une partie de la grange pour y implanter un petit centre d’interprétation. La ferme n’ayant que peu évolué depuis la prise des photographies, il y a un siècle de cela, elle constituait donc un élément clef du travail d’interprétation tout autant qu’un élément de décor. Il était donc impératif d’envisager une restauration des lieux par petites touches, permettant un accueil décent du public tout en conservant en priorité l’esprit des lieux. Il n’était en aucun cas souhaité de dénaturer l’écriture du bâti existant pour en faire un bâtiment techniquement performant et offrant des conditions d’accueil optimales.

Coût des travaux: 
538 624 € HT
Surface: 
231 m²

Maître d'ouvrage

VILLE DE VIGNACOURT

222 rue Godard Dubuc
80650VIGNACOURT

Equipe de maitrise d'oeuvre

Kaleadoscope

Architecte Mandataire

B.E.bâtiTECH

BET TCE

Galerie photos

Vous avez un projet ?

Nos experts multi-compétences sont à votre écoute !